Trouver l'aliment adapté
Royal Canin
Donnez votre avis
Donnez un score

L’été, saison des démangeaisons

L’été, saison des démangeaisons

L'été a de très nombreux avantages : nous sommes plus souvent à l’extérieur, sommes plus actifs et fréquentons davantage nos connaissances. Mais pour votre chat, tout n’est pas rose durant la belle saison ! Découvrez ci-dessous pourquoi l’été est une saison propice aux démangeaisons.

Le saviez-vous ?

Après la lecture de ce conseil,
participez à notre quizz et tentez de gagner 25 points Royalty

J'ai lu et je participe

Été et démangeaisons

L'été est la saison des sorties, des festivals, des activités à l’extérieur et des terrasses… Bref : pour beaucoup, c’est la plus belle saison de l’année. Mais pour votre chat, tout n’est pas rose en été. Plusieurs études le confirment : l'été est aussi une saison propice aux démangeaisons. Et ce n’est pas seulement dû à une météo plus chaude et humide, mais aussi à la présence abondante de pollen et de bestioles comme les tiques et les puces.

Des puces ?

Une puce est un petit parasite suceur de sang responsable de nombreux maux. Votre chat peut attraper des puces lors de contacts avec ses congénères ou avec des chiens, mais aussi dans son environnement ! Même vos vêtements peuvent transporter des puces qui pénètrent ainsi dans votre maison en passant inaperçues.

Les puces causent d’importantes démangeaisons, mais peuvent également entraîner des réactions (allergiques) excessives chez les chats sensibles.

Les puces sont en effet la première cause d'allergie cutanée chez le chat. Ou plutôt, de très nombreux chats sont hypersensibles à la salive de puce. Lors de chaque morsure de puce, ces chats vont se lécher, se gratter ou se mordre, parfois même jusqu’à sang. Ces plaies vont à leur tour s’enflammer, ce qui entraîne encore davantage de démangeaisons. Ce cercle vicieux provoque une affection cutanée de longue durée au cours de laquelle la peau change irréversiblement.

Il n’est pas toujours facile de reconnaître une allergie aux puces chez le chat. Bizarrement, les vétérinaires trouvent généralement moins de puces sur les chats qui y sont allergiques. Les chats sensibles sont peut-être plus aptes à s’en débarrasser en se léchant et en se mordant abondamment.

Enfin, les puces peuvent également transporter des vers et des bactéries d’un chat à l’autre. Dès lors, contrôlez régulièrement le pelage de votre chat afin de détecter la présence éventuelle de puces et de leurs déjections (petits granulés noirs). Pour ce faire, il est préférable d’utiliser un peigne (à puces) spécial. Traitez également votre animal tout au long de l’année contre les puces.

Les puces ne pondent pas leurs œufs sur le chat, mais dans l’environnement. Dès lors, il est également important de le traiter. Aspirez les moindres recoins et orifices de votre habitation et nettoyez régulièrement les affaires de votre chat. En cas d’infestation importante, il existe également des produits antipuces permettant de traiter l’environnement.

Informez-vous auprès de votre vétérinaire sur les méthodes les plus appropriées pour votre chat.

L’atopie, une maladie d'été ?

L'atopie, ou dermatite atopique, est une hypersensibilité à certaines substances présentes dans notre environnement. Ces substances, également appelées « allergènes », sont donc totalement inoffensives pour la plupart des chats. Mais chez certains chats, un allergène provoque une violente réaction entraînant inflammation et démangeaisons. Bien que les chats souffrant de dermatite atopique puissent présenter des plaintes tout au long de l’année, elles sont plus fréquentes durant l'été. On ignore encore les causes exactes de l'apparition de l'atopie, mais on sait que l’hérédité joue un rôle.

Le diagnostic et le traitement ne sont pas faciles, le vétérinaire et le propriétaire procèdent souvent par élimination. L’objectif est d'éviter d’exposer l'animal aux allergènes auxquels il réagit violemment. D’un point de vue pratique, cela s'avère difficile à réaliser. Souvent, on choisit de limiter les causes des démangeaisons à un minimum, par exemple à l’aide d'antibiotiques, de médicaments contre les levures ou de certains shampooings antiseptiques. Ces shampooings peuvent également être utilisés préventivement. En outre, le vétérinaire établit un plan de traitement afin de limiter l’hypersensibilité, par exemple à base de médicaments inhibant le système immunitaire. En général, ces médicaments sont efficaces, mais ils peuvent également être à l’origine d’effets indésirables, principalement lors d’une utilisation prolongée (nécessaire en cas d'atopie). Dans de très nombreux cas, il est également possible d’inhiber le système immunitaire en procédant à une désensibilisation, grâce à laquelle l’organisme apprend progressivement à supporter davantage d'allergènes. Enfin, il existe des alimentations spéciales dont certains composants améliorent la fonction barrière de la peau et aident à réguler le système immunitaire.

Une affection cutanée comme une hypersensibilité aux morsures de puces, une atopie ou une inflammation cutanée bactérienne peut perturber la fonction de la peau. Certaines alimentations spéciales contiennent des ingrédients spécifiques qui peuvent soutenir la fonction de la peau en cas d'affections cutanées et de pertes de poils excessives. Votre vétérinaire peut donc vous recommander une alimentation spéciale si votre animal de compagnie souffre d’une affection cutanée.

Le saviez-vous ?

  • Les puces sont les plus présentes en été, mais il faut traiter votre animal tout au long de l'année pour prévenir une infestation.
  • L'atopie est une hypersensibilité à des substances présentes dans un environnement normal.
  • Il existe une alimentation spécifique qui soutient la peau et aide à restaurer sa fonction en cas d'affections cutanées.
QUIZZ
Le saviez-vous ?

Après la lecture de ce conseil,
participez à notre quizz et tentez de gagner 25 points Royalty

Les avis des clients
5/5
1 avis
Trouvez l'aliment le plus adapté à votre animal
Paramètres des cookies