Trouver l'aliment adapté
Royal Canin
Donnez votre avis
Donnez un score

Reconnaître une dysplasie de la hanche

Reconnaître une dysplasie de la hanche

La dysplasie de la hanche est un trouble héréditaire du développement de l'articulation de la hanche suite auquel la tête fémorale ne s'emboîte plus bien dans sa cavité. À terme, cela entraîne de l'arthrose. En Belgique, selon les estimations, la dysplasie de la hanche survient chez 1 chien sur 5 et on la rencontre le plus souvent chez les grandes races comme le Berger allemand, le Golden retriever, le Labrador retriever, le Terre-neuve et le Bullmastiff. Lisez la suite et découvrez comment reconnaître une dysplasie de la hanche chez votre chien ou chiot.

Apparition de la dysplasie de la hanche

Les chiens présentant une dysplasie de la hanche naissent avec des hanches normales. Au sein du monde médical, la cause précise de la dysplasie de la hanche fait toujours l'objet de débats. Elle apparaît au cours des 6 premiers mois de la vie de l'animal, au moment où le chiot est en pleine croissance1. Une prédisposition héréditaire est à l'origine de l'apparition de cette affection, ce qui ne signifie toutefois pas que le chien développera avec certitude une dysplasie de la hanche. Il existe en effet différents facteurs environnementaux qui jouent également un rôle dans l'apparition et dans la gravité de l'affection1,3. Deux facteurs environnementaux importants sont l'alimentation et l'activité physique.

Alimentation

Une alimentation adaptée aux chiots est essentielle durant la croissance. Respectez toujours le schéma alimentaire. Une suralimentation et une prise de poids trop rapide sont des facteurs de risque favorisant l'apparition d'une dysplasie de la hanche3. Ne donnez jamais de suppléments de calcium à votre animal sans l'autorisation du vétérinaire1.

Activité physique

Une activité physique suffisante et contrôlée est importante. Laissez votre chiot bouger suffisamment afin qu'il puisse développer ses muscles, mais n'exagérez pas et soyez prudent lors de mouvements explosifs.

Reconnaître une dysplasie de la hanche

Un diagnostic de dysplasie de la hanche est souvent posé à l'aide du signalement du chien, de ses antécédents et de ses symptômes cliniques. Les grandes races de chiens, dont la croissance est rapide, sont souvent davantage sensibles à l'apparition d'une dysplasie de la hanche. En Belgique, la dysplasie de la hanche apparaît le plus souvent chez le Bullmastiff, le grand Münsterländer et l'American Staffordshire Terrier. Des races populaires comme le Berger allemand, le Golden retriever, le Labrador retriever, le Terre-Neuve et le Setter irlandais sont elles aussi souvent affectées2.

Les premiers symptômes cliniques sont souvent constatés au cours de la première année. Leur apparition peut être très soudaine ou plutôt progressive.

Les symptômes suivants peuvent indiquer la présence d'une dysplasie de la hanche4 :

  • Difficultés au lever

  • Difficultés à monter un escalier

  • Refus de jouer / d'aller promener

  • Boiterie

  • Un déclic audible retentit lors de la marche

  • Fonte musculaire

  • Démarche anormale : sauts de lapin, l'arrière-train se dandine exagérément, démarche avec le dos arrondi, ...

  • Position anormale des pattes arrière (trop écartées ou trop rapprochées)

 

Si vous reconnaissez certains de ces symptômes chez votre chiot ou votre chien, n'hésitez pas à contacter votre vétérinaire. Ce dernier peut réaliser différents tests afin de confirmer le diagnostic de dysplasie de la hanche4.

  1. Examen clinique pour diagnostiquer une boiterie

  2. Palpation des hanches

  3. Test de subluxation

Ce test vérifie s'il est possible de disloquer la hanche. Lorsque la tête fémorale s'emboîte à nouveau dans sa cavité, un déclic est audible/perceptible. C'est un bon indicateur d'une dysplasie de la hanche. Si la hanche ne présente pas d'anomalie, il ne sera pas possible de la disloquer, car la tête fémorale s'emboîte parfaitement dans la cavité.

  1. Radiographie

La dysplasie de la hanche est une affection sévère qui survient encore fréquemment malgré un dépistage génétique des parents. Une alimentation adaptée pour votre chiot et une activité physique contrôlée peuvent aider à réduire le risque de dysplasie de la hanche. Si vous constatez certains symptômes chez votre chiot ou votre chien, contactez votre vétérinaire.

LE SAVIEZ-VOUS…

  • En Belgique, 1 chien sur 5 souffre de dysplasie de la hanche.

  • Les chiens naissent généralement avec des hanches normales et la dysplasie se développe au cours des 6 premiers mois suivants la naissance .

  • En cas de dysplasie de la hanche, la tête fémorale ne s'emboîte pas bien dans la cavité, ce qui endommage le cartilage et entraîne de l'arthrose à un âge plus avancé .

  • Une alimentation adaptée pour votre chiot est très importante afin de prévenir l'apparition d'une dysplasie de la hanche.

 

Références

  1. Hazewinkel H, Mott J. Main nutritional imbalances implicated in osteoarticular diseases. In: Canine Clinical Nutrition. ; 2006:362-365.

  2. Coopman F, Verhoeven G, Saunders J, Duchateau L, Van Bree H. Prevalence of hip dysplasia, elbow dysplasia and humeral head osteochondrosis in dog breeds in Belgium. Vet Rec. 2008;163:654-658. 

  3. King MD. Etiopathogenesis of Canine Hip Dysplasia, Prevalence, and Genetics. Vet Clin NA Small Anim Pract. 2017;47:753-767. doi:10.1016/j.cvsm.2017.03.001.

  4. Syrcle J. Hip Dysplasia Clinical Signs and Physical Examination Findings. Vet Clin Small Anim. 2017;47:769-775. 

  5. Harper TAM. Conservative Management of Hip Dysplasia. Vet Clin Small Anim. 2017;47:807-821. .

Trouvez l'aliment le plus adapté à votre animal